Seine Nord Europe : Les transporteurs fluviaux saluent l’engagement du ministre

Transporteurs fluviaux de France, qui représente l’ensemble des transporteurs fluviaux français fédérés par la Chambre nationale de la batellerie artisanale et le Comité des armateurs fluviaux, prend acte de la décision du ministre des transports, Frédéric Cuvillier, de poursuivre le projet de Canal Seine-Nord Europe, ainsi que de son engagement «personnel et indéfectible» en faveur du projet et du secteur fluvial.

Transporteurs fluviaux de France tient à réaffirmer que le Canal Seine-Nord Europe est le chainon manquant qui permettra une meilleure connexion du réseau fluvial français au réseau à grand gabarit européen. L’aboutissement de ce projet d’infrastructure contribuera à la compétitivité de l’économie nationale et européenne et au renforcement du réseau transeuropéen de transport.

Transporteurs fluviaux de France rappelle que sa réalisation est essentielle pour permettre  à la France d’atteindre les objectifs de report modal fixés lors du Grenelle de l’environnement qui prévoit d’accroître de manière significative l’utilisation des modes alternatifs à la route, en faisant bénéficier l’économie nationale des avantages économiques, logistiques et écologiques du transport fluvial de fret.

Transporteurs fluviaux de France appelle les pouvoirs publics à la plus extrême vigilance sur deux points majeurs :

• Le réexamen du projet ne saurait remettre en cause les caractéristiquestechniques majeures qui ont conduit à sa définition actuelle et les niveaux de service qui en sont attendus, ce qui implique notamment que son gabarit doit être maintenu;

• La nécessité avérée d’une participation financière européenne à hauteur de 30 % impose d’engager sans délai le processus de réexamen du projet et d’en limiter  la durée à 12 mois pour se conformer au calendrier européen.

Ces deux points majeurs conditionnent pour le premier, l’intérêt même du projet en tant qu’outil de développement économique et territorial et pour le second sa faisabilité.

L’ensemble des transporteurs fluviaux français reste attentif aux orientations données au projet Canal Seine-Nord Europe ainsi qu’au respect du calendrier pour une présentation à la Commission européenne au premier trimestre 2014.

Posté le

Laisser un commentaire